lundi 30 avril 2012

Naissance d'un trou noir à 50 millions d'années lumière


IRIB- Des astronomes croient qu'ils ont remarqué un bébé trou noir qui a pointé son nez dans une galaxie proche. 

La supernova qui a créé ce trou noir est apparue dans les télescopes en 1979, dans la galaxie nommée M100 qui se trouve à 50 millions d'années lumière. Les astronomes pensent que cette supernova était suffisamment grande pour générer dans son sillage un trou noir. Il existe des signes manifestes que le trou noir consume les restes d'une étoile. Le trou noir est environ 5 fois fois plus puissant que notre soleil. L'étoile d'origine devait faire 20 fois le poids de notre étoile.

Un trou noir donne naissance à une galaxie?


IRIB- Le quasar HE0450-2958 intéresse au plus haut point les astrophysiciens depuis quelques années. 

Relativement proche de la Terre (pour un objet de ce type), à 5 milliards d’années-lumière, il est aussi le seul trou noir connu sans galaxie hôte. Les observations récentes dans l’infrarouge moyen, réalisées avec le Very Large Telescope (VLT) ont dévoilées une galaxie à proximité – à 20 000 années-lumière - sous le joug des jets de gaz du trou noir supermassif. Les chercheurs ont constaté des naissances d’étoiles à un rythme frénétique : plus de 350 de masses solaires par an, c’est 100 fois plus que d’ordinaire ! Les jets de particules à haute énergie jaillissant du trou noir viennent heurter ces nuages de gaz, favorisant ainsi et même, accélérant la formation des étoiles. Ainsi, la jeune galaxie viendra fusionner avec le trou noir qui pourrait être son géniteur ! L’observation de cet objet extraordinaire depuis 2005 vient, peut-être, de permettre aux astronomes de faire un grand pas dans la compréhension de la formation des galaxies. La prochaine génération de télescopes géants tels l’E-ELT et le radio-télescope ALMA permettront l’observation plus détaillées et approfondie de quasars. Qui de la galaxie ou du trou noir était là d’abord ? Le quasar HE0450-2958 semble apporter un élément de réponse à cette vaste question.

dimanche 29 avril 2012

Nouveau coup de force du gouvernement pour obliger les français à produire et consommer des OGM contre leur gré !



Le gouvernement vient d’envoyer pour avis à la Commission européenne un projet de décret autorisant la commercialisation sans aucun étiquetage de semences de maïs contenant jusqu’à 0,1% d’OGM, alors qu’actuellement la règlementation européenne refuse la moindre contamination OGM des semences conventionnelles dès le seuil de détection. Avec de telles semences, il deviendra impossible de produire des récoltes « sans OGM » ne dépassant pas le même seuil de 0,1% de présence fortuite d’OGM fixé par arrêté en janvier dernier.

En effet, les agriculteurs constatent régulièrement des taux de contaminations de leurs récoltes supérieurs à ceux des semences, même en l’absence de toute culture OGM à proximité de leurs champs. De plus, le taux d’OGM de semences contaminées s’additionnerait inévitablement aux contaminations des cultures non OGM par les cultures OGM voisines si elles étaient à nouveaux autorisées.

À la veille des élections, le gouvernement tente ainsi de satisfaire clandestinement les appétits de l’industrie semencière qui veut priver la population française de tout produit « sans OGM ». En effet, ni le Haut Conseil des Biotechnologies, ni les agriculteurs, ni les consommateurs, n’ont été consultés ou informés de cette initiative découverte sur le site de la Commission Européenne par l’association Inf’ogm.

La liberté de cultiver et de consommer sans OGM est une liberté fondamentale inscrite dans la loi française depuis 2008. Elle ne pourra jamais être respectée si les semences sont déjà contaminées. La Confédération Paysanne appelle la Commission européenne à refuser ce coup de force du gouvernement français destiné à rompre avec la sagesse de la réglementation européenne actuelle La Confédération Paysanne appelle le prochain gouvernement quel qu’il soit à respecter la volonté des français en refusant ce projet de décret.

samedi 28 avril 2012

La source des rayons cosmiques, enfin, élucidée ?


IRIB- Selon de récentes études, les rayons cosmiques qui traversent le système solaire à la vitesse de la lumière (ou presque) naîtraient des "superbulles" soufflées par des étoiles massives. 

Les rayons cosmiques sont constitués de particules subatomiques qui se déplacent à une vitesse proche de celle de la lumière car accélérées quelque part dans la Voie lactée. En effet, les régions où naissent et meurent des étoiles massives sont suspectées, depuis quelques années, d’accélérer les particules et donc de donner naissance aux rayons cosmiques. Ces rayons bombardent en permanence l’ensemble du système solaire et donc, par extension, la Terre.

Les deux plus gros trous noirs jamais observés


IRIB- Deux trous noirs ayant une masse équivalente à près de dix milliards de fois celle du Soleil viennent d’être découverts, au sein de deux galaxies géantes. Situés à plusieurs centaines de millions d'années-lumière de la Terre, il s’agit d’un record absolu. 

 Selon une étude publiée hier dans Nature, les deux trous noirs les plus massifs jamais observés viennent d’être découverts. Jusqu'alors, le record était détenu par le trou noir de 6,3 milliards de masses solaires situé au centre de la galaxie spirale M 87. Bien qu’il s’agisse d'une voisine de la nôtre, la Voie Lactée, M 87 se trouve tout de même à plus de 53 millions d'années-lumière (une année-lumière équivalant 9.460 milliards de kilomètres) de la Terre

Découverte d’oxygène moléculaire, dans la nébuleuse d'Orion



Le télescope spatial "Herschel" de l'Agence spatiale européenne (ESA) a récemment détecté des molécules d'oxygène (O2) parmi la nébuleuse d'Orion. La découverte inédite, réalisée par l'équipe de recherche de Paul Goldsmith, a fait l'objet d'une publication parue dans l'"Astrophysical Journal". 

Si la présence d'atomes individuels d'oxygène, dans l'espace, a été révélée, depuis longtemps, la chasse à l'oxygène moléculaire (O2) est en revanche restée, jusqu'à présent, infructueuse. Mais, pour la toute première fois, la molécule, qui représente, environ, 20% de l'air que nous respirons, vient d'être détectée par le télescope spatial "Herschel", au sein de la nébuleuse d’Orion, une région composée d'une multitude d'étoiles en formation.

jeudi 26 avril 2012

Un orque blanc unique découvert près du Kamtchatka


Les scientifiques ont découvert un orque blanc près du littoral du Kamtchatka (Extrême-Orient russe). 

La couleur blanche de ces mammifères marins s’explique par une défaillance génétique, leur durée de vie étant très courte. Les orques blancs sont très visibles dans la mer et deviennent souvent une proie facile pour les carnassiers.

L’âge du mammifère découvert par les scientifiques russes est de près de 16 ans. C’est un cas exceptionnel. L’orque a été nommé Iceberg.

Afrique : mystérieuse créature de 11 m mange des éléphants

Un monstre, que les chasseurs et les habitants locaux appellent Mokele-mbebe, est apparu dans la jungle africaine. Selon les autochtones, ils ont déjà vu plusieurs fois cette créature, qui rappelle un dinosaure par ses dimensions. Ils précisent que plusieurs monstres semblables habitent dans la nature.

Selon les chasseurs, Mokele-mbebe aurait un corps allongé, atteindrait environ 11 mètres de hauteur et aurait un coloris gris-brun. L’animal mystérieux vit dans la jungle, près des grottes situées sur les rives du fleuve Congo. Les chasseurs auraient même retrouvé des os d'animaux, qui prouvent que les créatures Mokele-mbebe mangent des éléphants et des crocodiles. Actuellement, les chercheurs américains se préparent à partir en expédition pour élucider ce mystère.

mercredi 25 avril 2012

Des rapports de la Fondation Rockefeller comportent des informations, et illustrations, qui méritent notre attention..


Le document "Scénarios pour le futur de la technologie et du développement international", a été produit en mai 2010 par la Fondation Rockefeller et le Global Business Network. Ce rapport semble poser divers scénarios apocalyptiques, hypothétiques dit-on, pour ainsi amener à la conscience la nécessité de réfléchir et d'envisager le futur autrement. 

Je n'ai pas fait une étude exhaustive de ce rapport puisqu'il nécessite une lecture attentive. Toutefois, en lecture rapide, j'ai noté quelques éléments intéressants. À la page 34, on y trouve l'énonciation de catastrophes qui se sont déjà produites, dont le 11 septembre 2001, le tsunami de 2004, et le séisme en Haïti en 2010. Le texte semble poser une nuance entre ces désastres et d'autres pouvant se produire à une échelle bien pire. On pose alors l'hypothèse que les années 2010 à 2020 pourraient représenter une décennie de catastrophes apocalyptiques et on cite alors des évènements potentiels: une attaque sur les Jeux Olympiques de 2012 qui tue 13 000 personnes, suivie de près par un tremblement de terre en Indonésie faisant 40 000 morts, un tsunami qui détruit presque complètement le Nicaragua et le début d'une famine en Chine causée par une sécheresse liée aux changements climatiques.

À la page 18 du même rapport, on trouve une autre projection tout aussi troublante. Il est écrit, comme étant un scénario hypothétique encore une fois, que l'année 2012 est celle où frappe la pandémie mondiale tant anticipée en 2009, infectant 20 % de la population mondiale et tuant 8 millions de personnes en 7 mois, généralement de jeunes adultes en bonne santé. Cette pandémie mondiale aurait bien sûr des effets "mortels" sur les économies. Voici le document en question (anglais): ICI

Voici un autre document de la Fondation Rockefeller, déposé en 2009, intitulé "Foresight for Smart Globalization: Accelerating & Enhancing Pro-Poor Development Opportunities". Je n'ai pas encore parcouru le contenu de ce rapport, mais je me suis intéressée aux images. J'ai retenu l'une d'entre elles qui, selon moi, n'exige que très peu d'explications... 

À la page 14, du deuxième document, ci-bas, vous trouverez une illustration où on voit des personnages assis à chacune des pointes d'une étoile à 11 branches. Cette étoile à 11 branches est d'ailleurs la forme du terrain sur lequel est assis la Statue de la Liberté... Dans la symbolique occulte, dans la Kabbale juive, l'étoile a 11 branches est la représentation des sephirots maléfiques, nommé "l'arbre de mort" en opposition à "l'arbre de vie". Cette étoile représente aussi les 11 rois qui ont régné sur le pays d'Edom... 

Voici ce deuxième rapport

Quelles conclusions peut-on faire ici? Que la Fondation Rockefeller tente de nous "vendre" la gouvernance mondiale et la technologie comme seules et uniques solutions aux problèmes de l'humanité et que les scénarios hypothétiques choisis sont tout à fait plausibles et potentiellement imminents! 

mardi 24 avril 2012

Le changement des pôles sur le Soleil provoquerait une baisse de la température terrestre


La polarité du champ magnétique solaire s'inverse et deviendra prochainement quadripolaire, a annoncé l'Observatoire astronomique National du Japon.

Les champs positifs émergeront dans les pôles Nord et Sud et les champs négatifs sortiront sur l'Équateur. 

Les déplacements des pôles magnétiques coïncident avec l'augmentation et la diminution du nombre de taches solaires sur un cycle de 11 ans. 

 Des phénomènes similaires se produisaient durant les XVIIème et XVIIIème siècles. A l’époque, la température moyenne de la terre avait baissé considérablement. Le déplacement actuel des pôles pourraient également entraîner un refroidissement sur notre planète.

dimanche 22 avril 2012

Planète manquante entre Mars et Jupiter ?


Les scientifiques développent actuellement une hypothèse passionnante : il se pourrait qu’avant la modification des orbites des planètes géantes Saturne et Jupiter 700 millions après leur formation, une planète rocheuse, Artémis, ait existé entre Mars et Jupiter ! 

Elle aurait été à la place de l’actuelle ceinture d’astéroïdes qui sépare la planète rouge de la géante gazeuse et aurait été éjectée du système solaire lorsque Jupiter à changé l’excentricité de son orbite... Légende : Artémis a-t-elle été une planète de notre système solaire ?

Découverte d’un système solaire bis ?


IRIB-Une équipe internationale d’astronomes rapporte dans la revue Nature la découverte de grandes quantités de carbone gazeux dans un disque de poussière autour de l’étoile Beta-Pictoris, un astre 1,8 fois plus massif que notre soleil. 

Des planètes seraient en train de finir de se former autour de cette étoile située à 60 années-lumière de la Terre et âgée de moins de 20 millions d’années. Il s’agit donc d’un système très jeune, qui va aider les scientifiques à reconstituer ce qui s’est vraiment passé dans notre propre système solaire à ses débuts. « Notre propre système solaire pourrait avoir ressemblé à Beta Pictoris à ses débuts ou alors nous observons l'émergence d'une nouvelle catégorie de systèmes solaires, mais dans les deux cas de figure, ceci est fascinant » conclut Aki Roberge, le chef d’équipe.

La sonde Cassini photographie un OVNI



IRIB- Intérrogé, le Docteur Greer (auteur de « Révélations ») nous révéle que des clichés intrigants ont été dissimulés par la NASA, et notamment des images prises par la sonde Cassini en 2004. 

Ce que l’agence spatiale qualifie de gigantesques astéroïdes pourraient en fait être d’énormes vaisseaux spatiaux, dont certains feraient la taille… de la Terre ! Lors d’une émission de radio en mars 2005, le Docteur Greer affirme que de nombreux clichés ont été censurés : « certaines de ces images ont révélé la présence non seulement d’un, mais de plusieurs grands engins d’origine extraterrestre » à confirmer l’ufologue. « Les objets se présentent comme des objets striés, ayant la forme classique d’une soucoupe, avec plusieurs arrêtes qui s’échelonnent en partant du centre pour créer une forme quasiment prismatique » a-t-il ajouté.

vendredi 20 avril 2012

Franc-Maçonnerie du 30ème degré, doctrine luciférienne

39 séismes en 48 h: quelque chose ne va pas selon les scientifiques


Les scientifiques ne trouvent pas d'explication pour les tremblements de terre, 39 qui ont secoué la planète en seulement 2 jours. "Quelque chose ne va pas! Il y a trop de forts tremblements de terre» selon le très célèbre sismologue Roumain, Gheorghe Marmureanu qui précise que « le dernier tremblement de terre indonésien est très inhabituel ». 

La série de chocs (8,6 et 8,2 sur l'échelle de Richter) qui a secoué l'Indonésie ces derniers jours et trois autres séismes au Mexique (7, 6,9 et 6,2 sur l'échelle de Richter), puis deux autres encore tremblements mineurs en Roumanie (3.5 sous la tablette de la mer Noire) est très préoccupante.

"C’est un événement extraordinaire qui ne peut pas être expliqué par la science" dit le spécialiste roumain. 

Second problème, il n'y a aucune relation entre les tremblements de terre qui ont secoué le monde au cours des derniers jours, et ce qui s'est passé en Indonésie est inattendu. Là aussi cela ne peut pas être expliqué par la science.

"Les statistiques montrent que dans cette région de l'Asie, il y a un grand tremblement de terre tous les 500 ans environ. Toutefois, depuis 2004, il y a déjà eu trois tremblements de terre avec des magnitudes supérieures à 8, et ceci est hors de toute statistique. 

« Quelque chose ne va pas! Il y a trop de grands tremblements de terre dans la région indonésienne ", prévient" le scientifique. 

Gheorghe Marmureanu qui travaille à l'Institut national de Physique du Globe en , estime que la planète peut et va s'effondrer après cette série de tremblements de terre massive qui a eu lieu en seulement 48 heures. 

 Traduction Alexander Doyle pour WikiStrike Suite et Source: express-news, terra real time

mercredi 18 avril 2012

Certitude : des planètes similaires à la Terre existent !


La NASA a découvert des planètes similaires à la Terre.

Ce qui était jusqu'à présent une volonté et une rumeur, est aujourd'hui une certitude. D'après les premiers résultats du satellite Kepler, il existe pas moins de 140 planètes d'une taille similaire à la notre. Les informations révélées par le nouveau satellite indique qu'il y aurait beaucoup d'autres "mondes" que le nôtre. Le professeur à l'université d'Harvard, Dimitar Sasselov, a déclaré à ce sujet : " Cette information laisse à penser que notre galaxie possède plus de 100 millions de planètes habitables, et que nous pourrons bientôt identifier la première d'entre elles (...) Il y a encore beaucoup de travail à faire, mais les statistiques sont claires: il existe des planètes similaires à notre Terre."

Des bonbons au titane


Voilà une nouvelle qui risque de plomber l’ambiance chez les fabricants de confiseries. Selon les chercheurs de l’Université d’Arizona, dont la trouvaille a été publiée dans la revue de la société américaine de chimie, les enfants qui se goinfrent de bonbons, chewing-gums et autres guimauves ne risquent pas seulement d’avoir les dents gâtées à cause du sucre, ils font aussi le plein de dioxyde de titane, un additif classé « cancérigène possible pour l’homme »

Le TiO2 de son petit nom, est un nano-ingrédient (pour mémoire, un nano, c’est un millionième de millimètre) dont les industriels de l’alimentation raffolent parce qu’il permet par exemple aux bonbons d’être particulièrement chatoyants.

Prenez les fameux M&M’s. Une fois que vous avez badigeonné de sucre votre cacahuète grillée, il suffit de l’enrober de dioxyde de titane pour être certain que le colorant va briller de tous ses feux, et ne pas baver.

Des nanoparticules, on nous en met un peu partout : pour épaissir le ketchup, blanchir la sauce vinaigrette, éradiquer le grumeau dans les préparations industrielles pour desserts…

Le seul souci, c’est qu’on ignore comment elles se comportent dans notre organisme. Les seules études concernent les ouvriers dont les poumons se font dézinguer par les nanoparticules qu’ils inhalent dans les usines.

Il y a deux ans, l’Anses, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire des Aliments, prévenait : « Il n’est pas possible d’évaluer l’exposition du consommateur ni les risques sanitaires liés à l’ingestion de nanoparticules ».

Depuis, un groupe de travail d’une quinzaine d’experts phosphore sur les dangers des nano-ingrédients, avec en tête de gondole le dioxyde de titane. Résultat en février 2013.

De son côté, l’Europe, après un an de négociations à couteaux tirés, vient enfin d’adopter une définition officielle du nano-aliment, laquelle fait la part belle aux industriels.

Est considéré comme un « nanomatériau » tout produit dont au moins 50 % des particules sont situées entre 1 et 100 nanomètres, ce qui en exclut une palanquée… Surtout, d’ici à 2013, rien ne les oblige à indiquer sur l’étiquette la présence d’un nano-ingrédient.

Et tant pis si c’était une promesse du Grenelle 2. Bref, à moins de savoir, par exemple, que derrière le E171 se cache le dioxyde de titane, on est bonbon…

Être trop angoissé, un signe d'intelligence supérieure



La sélection naturelle aurait conduit à conserver les humains les plus anxieux car ce sont ceux qui, du fait de leurs craintes excessives, ont le mieux anticipé le danger et ont pu s'en protéger.

Le fait d'être angoissé pourrait être un trait constitutif de l'être humain. Ainsi, des chercheurs américains d'un groupe pluridisciplinaire (université de Columbia, Institut américain de la santé, laboratoire pharmaceutique GSK) estiment que l'angoisse excessive qui frappe parfois certains de nos semblables aurait coévolué avec l'intelligence humaine. Ce que l'on décrit habituellement comme une souffrance, à savoir l'anxiété, serait en fait un trait bénéfique pour l'espèce humaine, soulignent les auteurs, dont les résultats ont été publiés le 12 avril dans la revueFrontiers in Evolutionary Neurosciences.

Pour aboutir à cette conclusion, ils ont mis en évidence une corrélation chez certaines personnes entre un niveau d'angoisse excessif et des tests de quotient intellectuel très élevés. «Alors que les craintes exagérées sont considérées comme un signe de personnalité négatif, au contraire de l'intelligence, qui est jugée positivement, l'angoisse aurait permis à notre espèce au long de son histoire d'éviter des situations dangereuses, écrivent les auteurs. Elle lui aurait permis de ne pas prendre de risques, et de survivre dans certains cas.»

Stratégie de survie


En clair, la sélection naturelle a conservé les humains les plus anxieux, ceux qui, du fait de leurs craintes excessives, ont été amenés à anticiper le danger et à mettre en œuvre des stratégies sophistiquées pour s'en prémunir.

Dans leur étude, les chercheurs se sont intéressés à 26 personnes souffrant d'un syndrome d'anxiété généralisée et les ont comparées à 18 volontaires sains. Tous ont subi des tests de mesure de l'intelligence. Dans le premier groupe, les plus anxieux étaient aussi ceux qui avaient les résultats les plus performants lors des tests d'intelligence.


Martine Perez

mardi 17 avril 2012

* La 3è guerre mondiale, analysée et basée sur diverses prophéties (2012)*



Nota : c'est une traduction google.
**
Avant-Propos :

D'une manière générale, les diverses prophéties indiquent que la troisième guerre mondiale sera précédée par une augmentation sans précédent dans les grandes calamités naturelles dans le monde entier comme grands tremblements de terre, tsunamis, ouragans, tornades, inondations, famines, etc guerres localisées, les révolutions, politiques perturbations à grande échelle et les attaques terroristes vont augmenter. Les assassinats de dirigeants de haut niveau aura lieu et les tensions entre les différents pays va augmenter. Les économies de différents pays seront touchés, ce qui conduit au chômage ou l'inflation. La guerre réelle serait de courte durée, mais on dit d'être plusieurs fois plus destructrices en termes de coût en vies humaines et les biens que toutes les guerres mondiales précédentes prises ensemble.

Analyse basée sur diverses prophéties :

* la troisième guerre mondiale : nucléaire, biologique et chimique. *
(Rapide et morts des 2/3 de l'humanité)

- Origine de la 3ème guerre mondiale :

Ce qui ressort de certaines prophéties,
c'est que précédant immédiatement la guerre, la Russie aurait des tensions avec l'Occident sur une affaire du Moyen-Orient. Mais la guerre réelle commencera après l'assassinat d'un leader politique dans la région des Balkans, qui pourrait être le fameux «Mabus" souvent discutée dans le contexte des prophéties de Nostradamus. L'attaque russe pourrait être le résultat de sa perception que l'assassinat, probablement dans l'un de ses pays amis, pourrait être un prélude à une invasion de l'Ouest et la meilleure façon serait de devancer. Une attaque terroriste majeure sur les Etats-Unis, l'assassinat de certains dirigeants du monde et une autre guerre au Moyen-Orient peut précéder la troisième guerre mondiale, en dehors de nombreuses catastrophes naturelles. Certaines prophéties disent qu'avant la 3ème guerre mondiale, qu'Israël accorderait un Etat en Palestine.

- "la Russie attaque soudainement l'Europe", "à Rome morts de cardinaux et fuite et mort du Pape"

la troisième guerre mondiale commencera lorsque la Russie attaque soudainement l'Europe en coalition avec certains pays du Moyen Orient comme l'Iran, l'Arabie saoudite, la Syrie, la Libye et probablement la Chine. Avant la troisième guerre mondiale, Etats-Unis seraient sérieusement paralysé par des attaques terroristes, les assassinats, une guerre civile et un effondrement économique. Avant cela, il y aurait une guerre civile en Italie, au cours de laquelle le Vatican serait envahi par la foule. Le pape s'échapper, mais beaucoup de ses cardinaux mourrait. Le palais et les chapelles seraient brûlées.

Alors que sur la course, le pape serait capturé et tué. Il y aurait un schisme dans le Vatican et trois papes régnerait dans le même temps, soutenu par les pouvoirs concurrents. Soutenu par des États-Unis et d'autres pays catholiques, la papauté serait déplacé ailleurs et un "vrai" pape serait élu. L'Europe serait presque envahie par les forces russes et de l'Est et de nombreux de ses villes et aussi ceux des Etats-Unis seraient détruits par des armes conventionnelles ainsi que les armes de destruction massive comme les armes nucléaires, chimiques et biologiques. Russie attaquer par le Nord ainsi que de l'Est de l'Europe. Une armée arabe / Iran attaquerait en provenance du sud. Le Pape, et plus tard, le Premier ministre britannique serait contraint de fuir aux États-Unis. Paris serait détruite par «révolutionnaires» au sein de la France.

- "Attaque contre les États-Unis" et "apparition d'une comète et débris en feu sur terre au milieu de la guerre"

L'attaque contre les États-Unis mettrait fin à la guerre civile là-bas. De nouveaux types d'armes, comme les armes chimiques et en particulier ce qui semble être des armes laser portables, seraient utilisés dans la guerre. Dans le même temps une catastrophe sans précédent aura lieu. Une comète allait apparaître soudain sur la terre dans le pic de la guerre, se briserait en plusieurs morceaux et tombent sur la terre. Les petits morceaux seraient pleuvoir le feu sur les villes et les forêts du monde entier, les brûler. Un grand morceau serait tomber dans la mer en créant un tsunami de proportions bibliques, les inondations des régions d'Europe (y compris la Grande-Bretagne), aux Etats-Unis et en Afrique. Un morceau de taille moyenne tomberait sur la terre, créant un énorme cratère, résultant des activités du tremblement de terre et le volcan du monde entier. Cet événement serait desserrer l'étau de l'armée d'invasion de l'Europe. Une coalition conjointe des forces américaines et européennes, sous la direction d'un leader charismatique "Chiren" serait d'organiser une contre-attaque contre les forces d'invasion en Europe et ailleurs. Les forces russes en Europe serait presque détruit par la contre-attaque, ce qui conduirait à une révolution en Russie et le dirigeant russe qui a commencé la guerre serait assassiné. La Russie, en vertu d'un nouveau chef serait alors joindre à la coalition occidentale et la lutte contre ses anciens alliés, qui finirait par être vaincu. Le pape serait revenir à l'Europe et Chiren serait couronné monarque. La paix serait retourner dans le monde après une perte de près des deux tiers de sa population et la richesse des nations accumulés au fil des millénaires. Mais ce ne serait sûrement pas la fin du monde.

lundi 16 avril 2012

Apparition mariale en Égypte


La Vierge, ou plus exactement une silhouette blanche très lumineuse serait apparue plusieurs fois au mois de décembre dans différents lieux en Egypte.

Un premier témoin aurait perçu dans la nuit du 10 au 11 décembre une lumière intense au-dessus de l’église copte orthodoxe Sainte-Marie-et-Saint-Michel. D’autres témoins ont ensuite vu des sortes d’oiseaux blancs très lumineux au même endroit puis vers une heure du matin une silhouette blanche très lumineuse est apparue. Le phénomène aurait duré près de trois heures et certains témoins rapportent avoir vu une étoile qui se serait déplacée dans le ciel au même moment.

Apparition DANS une église orthodoxe copte... par pssrsffldDdfgrprlpch

Pestalotiopsis microspora, le champignon mangeur de plastique

Le plastique, c’est l’un des pires ennemis de la planète. Il peut mettre 50, voire 200 ans pour certains, à se dégrader. Mais, bonne nouvelle, on vient de trouver en Amazonie un champignon capable de "manger le plastique". Si certains journaux ont parlé de "découverte du siècle", c'est en tout cas prometteur pour notre planète.


"Ce sont en fait des étudiants américains de Yale qui ont trouvé ce champignon dans la forêt amazonienne" explique Elodie Touchard. Il s'agit du Pestalotiopsis microspora. "Il peut survivre en se nourrissant de polyuréthane." De plus, il est efficace dans des milieux privés d'oxygène mais l'application de ces recherches pourrait prendre encore une vingtaine d'années.

Pour Bernard Henrissat, directeur de recherche au CNRS, au laboratoire AFMB à l'université d'Aix-Marseille, "c'est une découverte à première vue extraordinaire". Il explique que "le champignon peut (cette fois-ci) le faire tout seul" car des découvertes avaient déjà été faites dans la destruction de polyuréthane par des champignons. Pour le chercheur, cela devrait permettre d'orienter le choix des plastiques afin d'améliorer leur destruction après usage.

12/04/12

Oscar : le chat qui prédit la mort


L’existence d’Oscar avait été relevée il y a deux ans.

Le chat était capable de prédire la mort des pensionnaires d’une maison de retraite. Aujourd’hui, les dons du félin intriguent toujours autant et le Dr David Dosa de la Steere House tente d’apporter une explication au mystère après avoir observé l’animal durant cinq années. Oscar a pour habitude de s’éterniser au près d’un patient qui est sur le point de mourir. Il est l’unique animal à adopter un tel comportement, et depuis 2007, Dr Dosa a vu les dons du félin s’accroître, multipliant par deux le nombres de prédictions exactes. Pour lui, Oscar serait capable de sentir les cétines, des composés organiques se dégageant des cellules mortes. Un flair hors du commun qui serait à l’origine de ces prédictions.

Croyants et athées : pas le même cerveau !


L’étude est étonnante. Des neurologues canadiens ont fait passer des tests à des croyants et des athées.

Les volontaires étaient placés dans un scanner afin d’observer l’activité de leurs cerveaux lorsqu’ils répondaient à une série de questions. Les conclusions sont formelles : les athées réagissent plus vivement à l’imprévu que les croyants et stimulent plus leurs cortex cingulaire, une zone de cerveau utilisée pour anticiper l’avenir ou encore prendre des décisions. La raison est simple : les croyants ont tendance à justifier l’imprévu et l’échec de leurs actions par la décision de Dieu. La réponse à la plupart de leurs questions est dictée par leurs croyances, ils activent donc moins cette zone de leur cerveau.

dimanche 15 avril 2012

Des tunnels souterrains mystérieux en dessous de l'Europe mènent vers l'inconnu


De nombreux tunnels souterrains mystérieux se sont cachés sous les champs et les forêts de l'Europe, ont découvert les spécialistes. Une très petite partie d'entre eux a été explorée. Apparemment, il s'agit d'un réseau de passages et de grottes sous les pays européens.

Les scientifiques ont établi que ces passages sont tous d'origine artificielle et ont été creusées du 10e au 13e siècle, mais les scientifiques sont toujours en train de refléchir à leur fonction. Il est impossible de supposer que ces passages ont été creusés pour assurer la communication entre les fiefs, car la plupart d'entre eux finissent par des impasses.

Plus de 1000 passages ont déjà été explorées en Allemagne et en Autriche, et les archéologues croient qu'il ne s'agit que de 10% de l'ensemble du réseau existant. Certains sont très courts à peine 20 à 25 m, mais il y a aussi de longs passages, qui font plus de 100 mètres. Dans certains endroits, ces passages ont des portes et des verrous.Les historiens sont perplexes sur la fonction de ces installations souterraines étranges. Il s'agirait peut-être des refuges secrets pendant les guerres, des cachettes contre les voleurs, ou alors des temples secrets, où les païens pouvaient continuer à prier pour les dieux antiques.

Les phtalates réduisent à la fertilité des hommes


Shampoings, jouets en plastiques Les phtalates sont partout dans notre quotidien. Une étude confirme que cette substance chimique diminue la production de testostérone chez les humains.


Des chercheurs avaient déjà constaté l'effet néfaste des phtalates (contenus dans certaines matières plastiques) sur la fertilité des rongeurs et chez les fœtus humains. Mais pour la première fois, une étude parue dans la revue britannique Human reproduction vient de confirmer que ces produits chimiques inhibent la production de testostérone sécrétée par les testicules de l'homme adulte.

Une baisse de 30% de la production de testostérone


Contenus dans une grande partie des objets en PVC souples (ballons, tuyaux d'arrosage…), les phtalates sont aussi présents dans des emballages alimentaires (produits laitiers) et dans des cosmétiques. Ayant déjà constaté les effets néfastes de cette substance sur les souris et dans un contexte de baisse de la fertilité, les chercheurs se sont penchés sur le cas de l'homme.

Trois équipes françaises (Institut de recherche sur la santé, l'environnement et le travail à Rennes, Institut national de la recherche agronomique à Toulouse, Laboratoire d'étude des résidus de contaminants dans les aliments à Nantes), ont contribué à ce travail de recherche. Elles ont travaillé sur deux types d'échantillons: d'une part des prélèvements sur des testicules de sujets atteints d'un cancer de la prostate, d'autre part, des cellules produisant une hormone se rapprochant de la testostérone. Après exposition de ces cellules à deux sortes de phtalates (DEHP et MEHP), la production de testostérone a chuté de 30% par rapport à celle des testicules non exposés.

Comme la testostérone stimule la production de spermatozoïdes, les phtalates ont pour conséquence de diminuer le taux de fertilité des hommes. Elles pourraient aussi avoir d'autres effets sur la santé en perturbant la libido et la puberté des hommes, qui inhaleraient, ingéreraient ou auraient un contact cutané avec ces produits chimiques. Un fœtus peut également être contaminé in utero, c'est-à-dire dans l'utérus de sa mère, selon des études précédentes.

Prendre de bonnes habitudes


Pour Jean-François Narbonne, professeur de toxicologie à l'université de Bordeaux et expert à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses), «ces résultats n'ont rien d'étonnant, on le savait déjà depuis 25 ans», mais faut-il pour autant s'inquiéter? «Les produits contenant des phtalates ne sont pas à proscrire mais il faut savoir les manipuler dans de bonnes conditions pour limiter son exposition».
Au quotidien, les phtalates nous entourent, qu'ils soient dans les cosmétiques, dans les poches de sang et les tubes à l'hôpital ou encore dans la peinture. «Les risques toxiques sont élevés quand on inhale ou on ingère des phtalates», souligne l'expert en toxicologie. «Je conseille aux femmes d'acheter des produits de beauté naturels et de regarder la composition de leur crème et de leur shampooing, préconise le professeur. Si vous avez envie de repeindre une pièce, munissez-vous d'un masque avec filtre pour vous protéger des vapeurs que vous risquez d'inhaler», ajoute-t-il.

Les phtalates contenus dans les boîtes en plastique et les films conservateurs peuvent facilement contaminer les aliments. «Si vous voulez réchauffer un plat cuisiné au micro-onde, versez le contenu dans une assiette pour éviter que les phtalates pénètrent la nourriture», recommande encore le Pr Narbonne.

Caroline Piquet

samedi 14 avril 2012

Vaccins: les nouvelles recommandations aberrantes du HCSP


Le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) vient de rendre ses recommandations vaccinales 2012. Décryptage de recommandations qui s'enfoncent encore un petit peu plus dans l'absurde.

A) Vaccination des femmes enceintes: le H1N1 ayant servi de prétexte, la vaccination saisonnière leur est désormais récommandée à tout moment de la grossesse. Au nom de leur protection et de celle de l'enfant, bien entendu.
Il s'agit cependant d'une grosse aberration à la lueur:

- du principe général de précaution pour TOUT MEDICAMENT NON INDISPENSABLE chez cette population particulière

- des risques particuliers d'une telle vaccination, propres à l'état de grossesse et évoqués par plusieurs spécialistes.

La vaccination des femmes enceintes au cours de la fausse pandémie de 2009 était donc une gigantesque expérimentation et du même coup, une occasion rêvée pour les fabricants de pouvoir étendre leurs marchés au cours des années futures.

Le Pr Daniel Floret n'a cependant pas manqué d'humour en écrivant notamment dans l'éditorial du Bulletin Epidémiologique hebdomadaire du 10 avril 2012 que: "De par le monde, un nombre significatif de femmes enceintes a été vacciné contre la grippe durant la pandémie, sans dommage démontré ni pour la mère ni pour le foetus." Etrangement, il a dû omettre cette hausse très inquiétante de 700% des fausses couches chez les femmes enceintes américaines tout en sachant qu'elles "bénéficiaient" pourtant d'un vaccin sans adjuvant!

B) Vaccination des enfants contre la grippe avec le Fluenz (vaccin en spray)
Une vaccination préconisée aux enfants à risque de 2 à 17 ans soit ceux présentant des problèmes cardiaques, neurologiques ou immunitaires.
Une autre aberration donc tant pour la collectivité que pour ces enfants déjà affaiblis qui encoureront un sur-risque d'hospitalisation en-déans les 6 mois qui suivent cette vaccination (tout de même!!)

C) Vaccination dès la maternité pour tous les enfants de Guyane et de Mayotte contre l'hépatite B et la tuberculose.

Il s'agit là aussi d'une aberration abyssale puisque le système immunitaire des enfants n'est pas pleinement mature avant 6 à 7 ans d'âge d'une part et que, d'autre part, il a déjà été scientifiquement prouvé que le fait de retarder les premières vaccinations diminuait déjà de façon significative le risque d'asthme (démontrant ainsi que l'agression vaccinale sur un système immunitaire encore immature est d'autant plus lourde de conséquences qu'elle est précoce).

Voici d'ailleurs, à titre d'exemple, ce qui est arrivé au petit Ian Gromorski, décédé dans des souffrances intolérables, et qui avait été vacciné très précocément après sa naissance contre l'hépatite B, comme cela est habituellement pratiqué aux Etats-Unis.

En outre, il faut aussi rappeler le caractère scandaleux d'une telle recommandation aveugle (sans même la réalisation au préalable d'un test HBs chez la mère) alors que la vaccination anti-hépatite B entraîne un sur-risque de sclérose en plaques significatif chez l'enfant aussi et que le prétexte des officiels du jeune âge des vaccinés comme prétendue protection des risques démyélinisants, ne tient tout simplement pas.

Quant à la vaccination anti-tuberculeuse, à part la liquidation des stocks, on peine à imaginer une autre raison davantage valable dès lors qu'une vaccination inefficace pendant plus de 50 ans en métropole (et ayant même entravé et freiné la lutte contre la tuberculose selon l'avis de différents spécialistes) peut difficilement s'avérer efficace là-bas comme par enchantement!

D) Conseils de vaccinations tous azimuts des ados et adultes contre la coqueluche, la rougeole et... la varicelle!

Ce n'est pas assez disent-ils et on peut d'ores et déjà le prédire: ça ne sera jamais assez, l'important étant vraiment de fourrer des vaccins et à la limite, peu importe lesquels. La devise pouvant en fait se résumer à ceci: "trois vaccins, c'est toujours mieux que deux; deux vaccins, c'est toujours mieux qu'un et surtout, surtout.... il faut au moins un vaccin, AU MOINS UN!!!"

C'est ce qui transparaît très clairement dans l'éditorial du BEH du 10 avril lorsqu'il est avoué au sujet des obèses morbides: "Les données d'efficacité de la vaccination des personnes obèses sont beaucoup moins robustes, faute d'étude spécifique. Pour cette raison, la recommandation vaccinale a été limitée aux personnes atteintes d'une obésité morbide (IMC sup. à 40 kg/m2). " On n'a donc aucune preuve que cela fonctionne vraiment mais soit, on va quand même la recommander chez les obèses morbides! Allez hop, encore une autre part juteuse de marché trouvée aux fabricants!

C'est aussi le même genre de raisonnement absurde qui transparaît très clairement lorsqu'il est écrit: "Il existe des groupes de population difficiles à atteindre parce qu'ils sont en bonne santé, consultent peu et sont peu réceptifs aux messages de prévention. Il s'agit notamment des adolescents et des jeunes adultes, chez qui les recommandations vaccinales contre la coqueluche, la varicelle, le méningocoque C, le papillomavirus sont difficiles à appliquer."

Pour aider à cet objectif de chiffres (plutôt qu'un objectif sanitaire vrai), la vaccination des adultes et ados sera d'ailleurs justement le thème de cette 7° Semaine européenne de la Vaccination qui débutera le 21 avril prochain, à l'initiative de la très crédible OMS.

E) Encourager la vaccination des immunodéprimés (dont ceux sous chimiothérapie!)

Alors que les vaccins dépriment et affaiblissent le système immunitaire [cfr point (18) en page 16 de ce document] , on recommande tout particulièrement de vacciner les gens déjà immunologiquement affaiblis... cherchez l'erreur! Et ce, alors que le Pr Floret avoue pourtant dans le BEH que "Les recommandations vaccinales pour ces populations représentent un enjeu important et une tâche difficile en l'absence d'études vaccinales les concernant."
Les vaccinalistes ont donc transformé l'adage (de sagesse) populaire "Dans le doute, abstiens-toi." en "Dans le doute, vaccine quand même.". Merveilleux, plein de bon sens!

Les conclusions de ces recommandations peuvent ainsi se résumer dans plusieurs grands constats incontournables :

1°) Les officiels ne se rendent même plus compte du degré interpellant d’absurdité de leurs recommandations. La raison évidente en est bien sûr un aveuglement de type idéologique (quand on poursuit une idéologie, aucune remise en question, aucun retour en arrière n’est envisageable…)

2°) Les officiels répondent AVANT TOUT aux impératifs commerciaux. Dans cette logique aussi, tout retour en arrière, toute reconsidération du principe vaccinal est tout bonnement inconcevable,… il y a les actionnaires, les dividendes, le chantage à l’emploi, « l’image du pays » à l’étranger en termes de prétendues avancées technologiques et biotechnologiques et puis l’OMS aussi, ne l’oublions pas non plus celle-là. Ces impératifs commerciaux sous-entendent donc fatalement la médicalisation de gens en bonne santé et la création incessante de faux besoins par le biais de campagnes de peur et de dramatisation savamment orchestrées.

3°) Les officiels ignorent la désaffection vaccinale ou plutôt souhaitent à tout prix la combattre, ce qui sous-entend qu’ils NE RESPECTENT PAS LA VOLONTE POPULAIRE ET LE LIBRE-ARBITRE DE CHACUN.

mardi 10 avril 2012

Une tête transparente pour un poisson très spécial !



IRIB-C’est un poisson des plus trompeurs que nous a révélé l’Océan ; avec une tête transparente le Macropinna a la possibilité de regarder en arrière.

Grand illusionniste, si vous regardez attentivement la photo ce que vous pensiez être ses yeux ne sont que ses narines ; les yeux de ce poisson loufoque sont en fait situés sur sa tête, sous une bulle protectrice, des yeux en formes de tonneau plus pratique que n’importe quel rétroviseur ! Ce poisson découvert depuis de nombreuses années n’avaient pas encore révélé tous ses secrets, puisque les chercheurs pensaient que ses yeux lui permettaient uniquement de voir au-dessus de lui.

Un OVNI géant survole la Sibérie orientale


IRIB-Les habitants de Tchita (sud de la Sibérie orientale) ont eu la surprise de voir un objet volant non identifié d’une taille quasiment équivalente à celle d’un Boeing 747.

Les témoins parlent d’un OVNI d’une couleur anthracite, n’émettant aucun son ni lumière, sa forme serait proche d’un triangle irrégulier aux bords arrondis. Une apparition qui a fait la Une des médias russes en début de semaine. L’enquête est toujours en cours pour les ufologues qui prévoient de réinterroger les témoins. D’après les informations des ufologues russes, une base secrète d’OVNI serait cachée quelque part dans les vastes espaces de la Sibérie.

Le coup fatal


Voici une vidéo bien étrange sur les prévisions pour le monde qu’auraient réalisées certains voyants à distance de l’armée américaine.
Ce qui est un peu troublant, c’est la prédiction de l’incident majeur nucléaire de Fukushima.
Une vidéo et des prédictions à connaître, juste pour reconnaître les signes avant coureurs, notamment l’épisode du missile nord-coréen sur le Kremlin.

hallucinant: Nouveau logo européen illuminati

9 planètes tournent autour d’une étoile proche


HD 10180 est une étoile qui fait à peu près le double de notre soleil : elle est très similaire de par sa masse, température, luminosité, et même de par son contenu chimique à notre étoile. Mais dans ce cas de rivalité fraternelle stellaire, HD 10180 pourrait être la plus accompagnée : une nouvelle analyse des observations de l’étoile indique qu’elle pourrait avoir 9 planètes !
Image d’entête : une représentation artistique du remarquable système planétaire atour de l’étoile HD 10180, clic pour agrandir (ESO).
Dans un nouveau rapport accepté pour publication dans la revue Astronomy and Astrophysics (lien plus bas), un astronome a réanalysé les données de l’étoile prise avec unspectrographe équipant le télescope de 3,6 mètres de l’observatoire de La Silla, l’HARPS. Cet appareil photo de haute précision observe l’étoile HD 10180 depuis des années, elle est à 130 années-lumière, ce qui la rend brillante et facile à étudier. Les chercheurs essayent de voir si l’étoile présente un décalage périodique dans sa lumière : un décalage Doppler produit par une planète, par exemple, entrainant des changements de vélocité sur son étoile (Méthode des vitesses radiales).
Six des indications claires de décalage Doppler ont été trouvées dans l’analyse originale : six planètes, dont cinq ayant des masses allant de 12 à 25 fois celle de la Terre (les faisant ressembler davantage à Neptune qu’à la Terre), et une sixième qui est encore plus grande, 65 fois la masse de la Terre (plus comme Saturne que Neptune). Ces planètes orbite HD 10180 avec des périodes de 5 – 2000 jours. La possibilité d’une septième planète a été détectée, mais les données n’étaient pas assez consistantes pour solidement l’affirmer.
La nouvelle analyse se penche sur les anciennes données d’une manière différente, en l’examinant à l’aide de différentes méthodes statistiques. Non seulement les six planètes ont été observées dans la nouvelle recherche, mais la septième est confirmée, ainsi que la découverte de deux planètes supplémentaires dans les données. Cela signifie que HD 10180 a neuf planètes, plus que dans notre système solaire !
Les trois planètes supplémentaires ont des masses de 1,3, 1,9 et 5,1 fois celle de la Terre, et orbitent autour de l’étoile avec des périodes de 1,2, 10 et 68 jours, respectivement. Ces deux premières sont dans la gamme de masse de la Terre, que les astronomes appellentsuper-Terres. Cependant, elles n’ont presque que ça de commun avec notre planète bleue : elles seraient cuitent par leur étoile. La première n’est à que 3 000 000 de kilomètres d’HD 10180, et la seconde, à peine plus froide, à environ 14 millions de km. C’est beaucoup plus proche de l’étoile que Mercure l’est du Soleil, et souvenez-vous que HD 10180 ressemble beaucoup à notre Soleil. Si ces planètes sont rocheuses, leurs surfaces sont assez chaudes pour faire fondre l’étain, le zinc, et, sur la planète la plus proche, peut-être même le fer. Donc oui, ce n’est pas exactement un endroit agréable à visiter.
L’étude a également examinée la stabilité des orbites au fil du temps. Elles ne sont pas toutes stables, si deux planètes occupent certaines orbites alors elles peuvent s’attirer entre elles, suffisamment longtemps pour rentrent instables leurs orbites. Cela ne prouve pas que les planètes existent, mais cela ajoute de la confiance à l’analyse.
Même si ce système est très étranger au nôtre, avec des planètes beaucoup plus massives, placées plus étroitement autour de leur étoile, la plupart d’entre elles chauffé à ébullition; s’est un résultat très, très encourageant. Il y a 15 ans nous ne savions pas du tout si d’autres planètes tournaient autour d’autres étoiles. Maintenant, nous en connaissons des centaines, avec des milliers d’autres candidates. Et beaucoup d’entre elles font partie de systèmes planétaires, un peu comme le nôtre.
L’étude au format PDF, publiée sur Arxiv (peer-reviewed) : Evidence for 9 planets in the HD 10180 system l’annonce et l’image à partir du site de l’ESO : The planetary system around the Sun-like star HD 10180.

Source: Gurumed